Topo Alpinisme dans le Valgaudemar - Pic Central du Vaccivier (3312m)

Par Claude CANALS, du Bulletin Montagnard de mars 2000

Voie : Arête S.S.W.
Point de départ: Refuge du PIGEONNIER.
Période : Juin à Septembre
Difficulté : A.D./A.D.+ Rocher très bon, pas équipé, granit, fissures, dalles, dièdres, passages aériens.
Ouverture : 1968
Tél.  : 04 92 55 27 82
Dénivelée : 400 m d'Escalade
Horaires : Du refuge à l'attaque : 1 heure
Horaires : De l'attaque au sommet: 5 heures.
Petit plus de la course : 2 échappatoires possibles.
Descente : du sommet : par la crête de l'Orient, qui domine le refuge du Pigeonnier, compter 4 heures.
Matériel : corde à simple de 50 m, sangles, mousquetons de sécurité, coinceurs, friends, 2 ou 3 pitons au fond du sac, matériel d'assurance, dégaines, chaussons pour le confort et le plaisir de grimper, un brin de corde en 7 mm de 50 m au cas où il faudrait faire un ou plusieurs rappels...
Nota : n'hésitez pas à demander conseils à Georges, le gardien du refuge.

ITINERAIRE: du refuge du PIGEONNIER, prendre l'accès du col de la Muande Bellone, gagner la base de l'éperon. Attaquer par une dalle compacte, suivie d'un dièdre (IV, friends), sortie à gauche, 2 pitons (relais). De là, rejoindre à gauche le fil de l'arête. La remonter au plus facile jusqu'au sommet du premier ressaut. Gagner la brèche qui suit (exposée, III - IV). Après quelques mètres faciles, traverver à gauche sur 10 m et remonter une dalle et des dièdres (30 m, IV - IV +) ; poursuivre au mieux dans un bon rocher jusqu'au pied du ressaut terminal du gendarme rouge. Le gravir par dièdres, fissures, cheminées et petits surplombs en bon rocher (30/35 m IV).

De là, facile, aérien, blocs posés sur une dalle inclinée, un piton sur le haut de la dalle et quelques pas de désescalade pour rejoindre le haut de la brèche.

N° 1 : petite plate forme pour faire relais. Du relais (sangle) faire rappel 15/20 m du côté glacier de la Muande d'où l'on peut s'échapper (crampons et piolet obligatoires), sinon longer main droite en oblique, sous la tour délitée, pour rejoindre à vue, facile, la brèche N° 2, 3092 m, d'où l'on peut continuer la course par une crête facile et peu intéressante pour le sommet, ou traverser à l'horizontal sous le névé, face Sud du Pic et rejoindre la crète de l'Orient, assez longue, pour gagner le refuge du Pigeonnier.