Tour du Brec de Chambeyron

Je précise que ce topos est extrait du site Rêve de montagne.

Informations générales

  • Orientation principale : toutes
  • Altitude maximale : 2948
  • Dénivelé positif : 1500 m environ
  • Dénivelé négatif : 1500 m environ
  • Type de parcours : Boucle
  • Temps de parcours : 1 Journée
  • Cotation globale : Facile
  • Qualité de l'équipement en place : Pas besoin de corde

Description
Pour nous simplifier la randonnée nous avons choisi de la faire à partir du village de Fouillouse dans le sens Col de Stroppia, Col de Gypière. Nous sommes donc partis vers 8h00 du parking de Fouillouse. Il a fait un peu froid pour un début de journée (le thermomètre de la voiture indiquait 8°C).
Vous trouverez sur ce site une carte détaillée de l'itinéraire.

Après 5 - 10 mn de marche vous allez croiser le GR permettant de rejoindre Bordeaux (ce qui représente à peu près 900km de marche smiley ). Il est donc inutile de vous préciser qu'il faut suivre le panneau indiquant le col de stroppia. Vous arriverez ensuite à une autre intersections (voir panneau ci-contre), il faut suivre toujours la même direction.

Par chance dans le secteur nous avons vu quelques marmottes, ça permet d'agrémenter la course

Après quelques temps vous allez tomber sur un nouvel embranchement caractéristique avec des vestiges militaires. Je précise pour ceux qui pourraient être intéressés que ces blockhaus sont fermés au public. A partir de cet embranchement vous avez la possibilité d'aller au col du Vallonnet, au refuge de Chambeyron par le pas de la Couletta.

Au passage nous avons croisé un troupeau de chamois. J'ai pu à nouveau sortir mon bridge pour faire quelques clichés.

La suite du parcours étant assez évidente jusqu'au col de stroppia il ne me paraît pas nécessaire de vous en faire une description plus précise. Je tenez juste à vous préciser que la fin de la montée s'effectue dans des raidillons au milieu d'un pierrier, la qualité du sentier peut être plus ou moins bonne en fonction de la météo.
Autre petite précision, dès le passage du col vous vous retrouverez sur le versant italien. Les panneaux ne sont pas tous très compréhensibles à la lecture (bien que souvent il y ai la version Française et Italienne).

Nous sommes arrivés vers 11h00 - 11h30 au col, puis après une petite collation et un repos bien mérité (environ 20min) nous avons attaqué la descente sur le versant italien. Il faut perdre environ 300m de dénivelé dans un sentier plus ou moins tracé pour ensuite prendre un vallon vers la gauche qui vous mènera vers le bivouac de Barenghi et le col de la Gypière.

Après avoir fait la descente nous sommes aperçus qu'il était possible de faire une traversée un peu plus haute, mais apparemment c'est vraiment du hors trace!

Du bas il vous faudra environ 1h00 pour atteindre le bivouac de Barenghi. C'est en fait une cabane en taule pouvant accueillir normalement 9 personnes. Vous trouverez dans ce refuge un coin cuisine et des couvertures. Une source avec un peu d'eau est mise à votre disposition juste devant la porte.

Nous avons ensuite entamé la descente jusqu'au refuge de Chambeyron en passant par divers lacs dont le lac premier...
On peut facilement ce perdre sur la descente au dessus du refuge par mauvais temps si on s'écarte du sentier, alors prenez garde...

Une fois au refuge une pause café est demandée par certains, le temps de récupérer un moment. Le refuge est assez semblable à celui des aiguilles d'Arves au niveau de son architecture extérieure. Je ne suis pas rentré à l'intérieur, je ne peux donc pas vous donner d'avantage d'indications.

Pour le reste de la descente c'est très simple il suffit de suivre le sentier. Il est assez long est pénible, mais bon il faut le faire. Petite anecdote, des VTT nous ont doublé à la descente, vu la qualité du sentier je dis un grand bravo aux personnes qui l'ont fait. Autre petite anecdote il parait que le gardien du refuge y monte à moto, et pour preuve regarder les photos précédente.

Vous trouverez ci-dessous des photos du Brec de Chambeyron prises lors de la descente sur le refuge de Chambeyron.

Cette randonnée m'a bien plue, bien qu'elle soit un peu longue. Nous l'avons faite dans le cadre d'un camp d'été en Ubaye organisé par le Club Alpin de Valence .

Je précise que ce topos est extrait du site Rêve de montagne.


Cette page peut être révisée par tout adhérent du CAF Valence