Le relais

Par Theo LAMBERT, le 29 août 2020

Le relais est sans aucun doute un élément fondamental dans la chaine de sécurité. Une défaillance dans la conception entraîne un risque vital pour l'ensemble de la cordée.

Comme bien souvent en alpinisme, il n'existe pas de solution miracle, il faudra choisir la plus adaptée aux impératifs de la course (temps de mise en  place, technique maitrîsée, environnement ...)

Dans cet article, on s'intéresse essentiellement à 2 méthodes (premièrement, celle préconisée par la FFCAM, et deuxièment, celle de l'ENSA) pour rélier les 2 points.


En premier lieu, il est intéressant de savoir que la norme sur les amarrages (EN959) impose une résistance de 25kN !!!

Le principe du relais est de relier les 2 points d'ancrage afin de répartir les forces sur chaque point, ainsi nous obtenons un ensemble plus solide. Les grimpeurs doivent être attachés sur le point central du relais (le plus solide).


Relais point central mobile (Référentiel FFCAM)



 

 

 

 

 

 

Cette méthode consiste à réaliser 2 noeuds sur la corde de liaison (noeud de huit, ou noeud simple).

Avantages:

En cas de rupture de l'un des 2 points, le point central se trouve emprisonné.
D'autre part, cette méthode laissant un peu de liberté au point central permet d'optimiser au mieux la répartition des charges.

Inconvénient :

En cas de chute du leader, le relais se retourne et subit un facteur de choc. (en TA, il est important de rajouter un point bas, pour parer ce phénomène).

Réalisation en Vidéo


Relais Noeud de Bouline (ENSA)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo de Réalisation du relais

Vidéo Noeud de Bouline

Avantages :

Le relais ci-dessus permet, en positionnant au mieux le noeud de cabestan, de répartir optimalement les forces sur chaque point d'ancrage. La boucle du noeud de Bouline sert de point central et doit être petite afin de réduire le déplacement en cas de traction vers le haut.

Il est possible d'y ajouter un troisième point, en faisant un cabestan sur chaque point haut.

 

 

 

 

 

 

 

 


Important

Pour améliorez vos compétences, il faut s'entourer de personnes expérimentées. Si vous n'êtes pas sûr de vous, ne risquez pas votre vie.

Aucun article ou vidéo ne peut remplacer l'échange d'informations sur le terrain.

Il existe bien sûr d'autres méthodes que celles présentées ci-dessus.
Le plus important est d'en connaitre une et de savoir l'appliquer tout en connaissant ses limites.

L'alpinisme est une activité qui évolue et il est important de remettre en question sa pratique.

 

Je serais ravi d'échanger avec vous, sur toutes vos méthodes.

Théo